Anne-Marie Place-Grosdenis :

Téléphone : 06 82 69 65 68

E Mail : capquietude.sophrologie@gmail.com

Mon parcours :

Les différents événements de ma vie m'ont amenée à une profonde remise en question.
A travers ma profession d'infirmière hospitalière puis en libéral, mon évolution personnelle m'a conduite à diverses formations : relation d'aide, accompagnement en fin de vie, massages corporels...
Puis à travers mon parcours personnel, j'ai découvert la sophrologie en thérapie individuelle. En intégrant un groupe de façon hebdomadaire, j'ai avancé et j'ai dépassé mes difficultés.

Formée à la sophrologie de façon sérieuse,  aujourd'hui mon désir est de vous accompagner et de vous laisser découvrir le meilleur de vous - même.

Mes études :
  • Après avoir obtenu mon diplôme d'état d'infirmière en 1986, j'ai travaillé dans divers services hospitaliers qui m'ont formée à la technique de mon métier. Désirant me rapprocher de l'humain, j'ai travaillé de 1991 à 2004 à l'hôpital local de Charlieu où la gériatrie m'a permis de m'épanouir auprès de patients ayant besoin de contact. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à me poser des questions sur "la façon de soigner..." J'avais de plus en plus cette frustration de n'avoir ni les moyens, ni les compétences pour apporter un mieux- être concret à mes patients. Et toute l'humanité que je m'appliquais à mettre en œuvre, ne me suffisait plus. J'ai donc décidé de faire des formations en relation d'aide et j'ai découvert des principes et des termes que j'ignorais comme "empathie", "écoute active", "développement personnel", etc...
Perdue dans mes problèmes personnels que je croyais insolubles et dans mes réflexions d'ordre professionnel, je me suis tournée vers une thérapie individuelle en sophrologie puis j'ai intégré un groupe. Pratiquant de façon hebdomadaire, j'ai avancé et j'ai évolué. Pour la première fois, j'apprenais sur moi-même et j'ai ainsi pu me prémunir de mes propres réactions émotionnelles dans mes relations aux autres. La sophrologie m'a ouvert les yeux sur mes capacités et j'ai vraiment désiré faire partager ce qu'elle peut apporter.
  • En 1999, j'ai intégré l'EDHES à Paris ( école des hautes études de sophrologie) créée par le Docteur Jean-Pierre Hubert.
  • En 2002, j'ai obtenu mon diplôme, il ne me manquait plus que mon mémoire pour pouvoir exercer.
Je désirais ensuite plus que tout, pratiquer la sophrologie tout en exerçant comme infirmière libérale à domicile.
Pour moi, est progressivement venu le temps de proposer mon aide de façon active, en mettant au service des "patients", un outil permettant aux souffrants de devenir "acteurs" de leur mieux-être : La Sophrologie, science holistique qui étudie la conscience humaine et toutes ses modifications.
  • En 2012, je valide mon diplôme et je présente mon mémoire à l'IPEES de Lyon où je suis toujours régulièrement supervisée par la directrice : Sandra Arnaud-Gardair. Cette école est certifiée RNCP.
  • Fin 2012, j'ouvre mon cabinet de sophrologie à Charlieu.
  • En Mai 2015, avec Carole Buty et Stéphanie Mattray, toutes trois conscientes de nos limites et de notre complémentarité, nous ouvrons notre cabinet commun, 44 bd Thiers à Charlieu : CAP SERENITE.

Ma devise :

"Etre là pour vous".

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon