les différents outils utilisés

-diététique

- travail sur les points d"acupuncture

-ventouses

-moxibustion

-massages: pour ma part ,chez les enfants ,de la naissance à l'âge de 8 ans,voire plus

-pharmacopée

-exercices tels que Qi Cong, Tai Chi

travail sur les points d'acupuncture

Cette technique chinoise ancestrale (environ cinq mille ans) avait été importée en Europe par les jésuites au XVIIe siècle.

Principe :

Selon la médecine chinoise, le bon état de notre santé dépend d’une bonne circulation de l’énergie vitale : le  QI (se prononce "tchi") , dans notre corps. Cette énergie emprunte un certain nombre de voies (les douze méridiens) sur lesquelles sont situés des points. 

Lorsqu'un organe est trop actif ou au contraire déficient, l’énergie ne circule plus correctement.

Il se crée soit une sorte de "blocage" qu’il faut éliminer, soit un "vide" qu’il faut réactiver pour traiter le déséquilibre.

Avec de fines aiguilles (acupuncture) ou nos doigts(acupression),ou d'autres matériaux (luxopuncture par ex), on  stimule les points de passage de l’énergie de façon à rétablir l’harmonie. Pour un même symptôme, ces points ne sont pas forcément les mêmes d’une personne à l’autre.

les ventouses

Citées par Hippocrate (460-377 av. J.C.) dans "L’art de guérir", et utilisées aussi bien par les Chinois, les Grecs, les Indiens ou les Arabes, les ventouses ont, depuis des siècles, traité de nombreuses maladies avant l’arrivée des antibiotiques.
Elles étaient, jusqu’au 20ème siècle, très répandues en Europe aussi, et parmi vous certains se souviennent certainement de soins effectués par leur grand-mère par ex, à l’aide de ventouses en verre.

Selon un dicton chinois :
" Acupuncture et ventouses soignent plus de la moitié des maladies ".

Principe

La méthode consiste à appliquer un petit récipient (dont l’entrée est moins large que le fond) sur la peau.

La pose des ventouses se fait par flambage : on allume un tampon d’ouate imbibé d’alcool à l’intérieur du récipient pour y produire une pression négative et on place ce dernier sur des endroits spécifiques du corps.

La personne ne ressent pas d'importante douleur mais plus une sensation de traction et d’échauffement de la peau.

 

Le vide relatif créé dans la ventouse dilate les pores et les vaisseaux sanguins superficiels (capillaires).

les indications et les modes d'action sont multiples et sont choisis et expliqués en séance par votre praticien selon vos besoins.

la moxibustion

La moxibustion est l’action qui consiste à chauffer les points d’acupuncture et/ou des zones spécifiques, à l’aide d’un cigare à base d’armoise séchée que l’on appelle communément "moxa"ou rouleau de moxa (du japonais "mogusa" qui désigne une variété d’armoise) et signifie "herbe brûlante".

Méthode classée au patrimoine immatériel de l'humanité par l'UNESCO le 16/11/2010.

Différentes méthodes de moxibustion sont utilisées

(directe, indirecte, bâton..)

les effets de la moxibustion

 

multiples,tant physiologiques(vasoconstriction suivie de vasodilatation), qu'énergétiques( effet "revitalisant").

D'un point de vue général, elle réveille le réflexe de défense corporelle donc elle augmente la force de résistance du corps(défenses immunitaires),  elle élimine le stress et la fatigue, elle calme l'esprit et les douleurs, elle améliore le sommeil, la circulation sanguine,etc etc...

la pharmacopée chinoise

Le premier ouvrage magistral sur la pharmacopée chinoise date du premier siècle avant notre ère. 

Aujourd’hui, la référence de la pharmacopée chinoise est l’ouvrage suivant : "le traité des plantes médicinales  de Li Shizhen", datant du XVIème siècle.

Celui-ci donne la description de 1096 plantes et de 1892 substances.

La pharmacopée chinoise est une pratique très riche et complexe où la personne se voit souvent conseiller une  formule magistrale adaptée à sa nature et son ou ses déséquilibres énergétiques.

Des plantes choisies et préparées selon les préceptes chinois :

La médecine traditionnelle chinoise s’inspire très fortement de la Théorie des Cinq Mouvements. En accord avec l’observation de la nature, les Chinois ont établi des corrélations entre les plantes, leur couleur, leur partie utilisée, la saison et les organes ciblés.

 

5 plantes phares de la pharmacopée chinoise

Certaines plantes phares de la pharmacopée chinoise sont aujourd’hui largement utilisées et connues en France. Parmi elles, les panacées , dont le ginseng, le gingembre, l'angélique, l'armoise annuelle et la renouée à fleurs multiples (et bien d'autres encore..)

·        

Les massages
le Tuina

 

 

C'est un massage traditionnel qui fait partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise.

IL s'agit d'un ensemble de techniques de poussées et de tractions dont l'objectif est de régulariser la circulation de l'énergie dans le corps, cette précieuse énergie vitale, le QI qui circule notamment au travers des méridiens.

Un adage chinois dit : "la stagnation du Qi et du sang engendre les maladies alors que la circulation fluide et régulière les guérit".

En chine, les massages sont utilisés en tant que méthode de prévention et de confort

 

 

 

 

 

le Chi Nei Tsang

 

Le ventre est désigné dans la médecine chinoise comme le second cerveau de notre corps. Les Taoïstes considèrent qu’il est le siège de nos émotions.

Le Chi Nei Tsang, dérivé du Qi Qong, est une technique de massage du ventre qui vise à libérer les énergies négatives concentrées dans l’abdomen et à harmoniser ses émotions.

 

 

 

 

 

 

 

Pour ma part, j'ai reçu un enseignement de Tuina et de Chi Nei Tsang mais je n'ai pas eu l'occasion de les mettre suffisamment en pratique, je les laisse donc à mes collègues plus spécialisés. 

Par contre, j'utilise le Tuina sous sa forme pédiatrique, c'est à dire le Xiao Er Tuina, pour les enfants de 0 à 8 ans (voir au delà) 

Quant au Chi Nei Tsang, j'y ai recours  lors de mes séances de MTC  simplement partiellement (car il est souvent nécessaire d'en "passer par le Ventre"...) mais non comme seule technique d'une séance. Pour le moment en tous cas...

Vous pourrez, si vous le souhaitez, vous adresser à ma collègue Nathalie Grosbois (cf coordonnées dans la rubrique "services" )pour un Chi Nei Tsang complet.

la réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire est une méthode thérapeutique qui utilise le processus d’autoguérison naturel du corps. Le pied est une représentation miniature du corps humain où chaque zone du pied correspond à un organe ou à une partie du corps humain. La réflexologie soulage le corps par le pied.

La réflexologie plantaire est une discipline millénaire de type massage consistant à stimuler des points réflexes situés au niveau des pieds. Elle était pratiquée dans la Chine ancienne. Les Chinois ont toujours accordé au pied une place importante dans le corps humain. D’ailleurs, l’étymologie du mot  pied  signifie pour eux : partie du corps qui sauvegarde la santé .

il existe d’autres formes de réflexologie : palmaire (les mains) ou auriculaire (les oreilles).

Je pratique, en séance, une forme de réflexologie plantaire issue de la médecine traditionnelle vietnamienne ,nommée Ban Chan Bop.

l'exercice physique : le Qi Cong

Le qi gong est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration qui est fondée sur la connaissance et la maîtrise de l'énergie vitale et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration.

Le terme signifie littéralement " exercice (gong) relatif au " qi "ou "maîtrise de l'énergie vitale ".

Dans une perspective plus large, "qi gong " signifie : méthode et efficience du souffle. Il regroupe des techniques traditionnelles de gymnastique, de respiration, de méditation, de visualisation....

Les effets allégués d'une pratique régulière du qi gong vont de l'augmentation de la capacité de prévention et de guérison des maladies et des blessures, du maintien en bonne santé, de l'augmentation de la qualité de vie, de la longévité, du développement de soi,etc etc 

la Diététique

ATELIER:  "LA DIETETIQUE SELON LA MEDECINE                        TRADITIONNELLE CHINOISE"

ou: "comment, à partir des principes fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), adapter son hygiène alimentaire afin de préserver sa santé."

Citée en dernier dans cette liste non exhaustive des différents outils utilisés en MTC, la Diététique est cependant l'outil fondamental et indispensable au maintien d'un bon équilibre de santé.

L'aliment est notre premier médicament. Un principe élémentaire dont nous nous sommes passablement éloignés, contrairement aux asiatiques qui ont compris très tôt l'importance d'une alimentation équilibrée. En effet, pour eux et depuis des millénaires, l'alimentation est la base d'une bonne santé. Elle peut (et doit !) être considérée comme un outil incontournable  au même titre que le travail sur les points d'acupuncture, les massages, la pharmacopée, le Qi Gong ou la méditation.

La diététique chinoise repose sur la connaissance des sages chinois, obtenue en observant la nature. C'est ainsi que sont nées les théories du Yin et du Yang, des cinq éléments et les principes philosophiques taoïstes.

La légende veut que les pères du Tao aient eu une obsession : l'immortalité.

La diététique fut l'une des méthodes utilisées pour atteindre ce but.

Ainsi, la tradition chinoise a appris à connaître, au fil des siècles, les propriétés subtiles des aliments en suivant les lois du Yin Yang et des cinq mouvements (nature, saveurs, affinités de tel aliment avec tel organe, propriété asséchante ou humidifiante, etc.).


  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon